Cliquer pour agrandir

Amin

Un film de Philippe Faucon
3 octobre 2018
Genre Drame social / Durée 1h31
AVEC

Moustapha Mbengue, Emmanuelle Devos, Marème N'Diaye, Noureddine Benallouche

SCÉNARIO

Philippe Faucon, Yasmina Nini-Faucon, Moustapha Kharmoudi

PHOTO

Laurent Fénart

MONTAGE

Sophie Mandonnet

PRODUCTION
DISTRIBUTION
audiodescription sme
MATÉRIEL À TÉLÉCHARGER

Amin

Un film de Philippe Faucon
3 octobre 2018
Genre Drame social / Durée 1h31
Amin est venu du Sénégal pour travailler en France, il y a neuf ans. Il a laissé au pays sa femme Aïcha et leurs trois enfants. En France, Amin n’a d’autre vie que son travail. Aïcha ne voit son mari qu’une à deux fois par an, pour une ou deux semaines, parfois un mois. Elle accepte cette situation : l’argent qu’Amin envoie au Sénégal fait vivre plusieurs personnes. Un jour, en France, Amin rencontre Gabrielle et une liaison se noue... LA PHRASE DU RÉALISATEUR En France, Amin se tait souvent, mais pas parce qu'il cherche à s'effacer. Il n'a pas la même maîtrise de la langue. Il ne possède pas toujours tous les codes des milieux dans lesquels il évolue. Et il porte en lui une histoire (l'exil, la séparation prolongée d'avec ses proches, dont il pourvoit les besoins) qu'il ne partage que dans l'intime. C'est un personnage secret, décalé, dont la mise en scène cherche à évoquer la trajectoire, là encore sans la galvauder et en évitant les facilités et les stéréotypes.

Mot du réalisateur

En France, Amin se tait souvent, mais pas parce qu'il cherche à s'effacer. Il n'a pas la même maîtrise de la langue. Il ne possède pas toujours tous les codes des milieux dans lesquels il évolue. Et il porte en lui une histoire (l'exil, la séparation prolongée d'avec ses proches, dont il pourvoit les besoins) qu'il ne partage que dans l'intime. C'est un personnage secret, décalé, dont la mise en scène cherche à évoquer la trajectoire, là encore sans la galvauder et en évitant les facilités et les stéréotypes.

Tournage en Auvergne-Rhône-Alpes

Le film a été tourné en partie à Lyon, Villeurbanne et Tassin-la-Demi-Lune en octobre 2017. La post-production a été réalisée à Villeurbanne par des entreprises du Pôle PIXEL : à l'auditorium de Pilon cinéma pour le mixage son et au studio de Lumières Numériques pour la post-production image.

  • Samedi 22 septembre à 18h au Cinéma les Templiers à Montélimar et à 20h30 au Cinéma le Regain au Teil dans le cadre du festival De l’écrit à l’écran (19/25 septembre 2018)
    En présence de la comédienne Marème N’Diaye
  • Lundi 24 septembre à 20h au Cinéma Comoedia à Lyon
    En présence du réalisateur Philippe Faucon
  • Au Cinéma les 400 coups à Villefranche-sur-Saône dans le cadre des Rencontres du cinéma francophone en Beaujolais (5/11 novembre 2018) :
    – Lundi 5 novembre à 18h30
    – Mardi 6 novembre à 20h30
    – Mercredi 7 novembre à 14h30
    – Vendredi 9 novembre à 20h30
    – Samedi 10 novembre à 18h30
    – Dimanche 11 novembre à 14h30, séance suivie d’une rencontre avec la comédienne Marème N’Diaye

 

AVANT-PREMIÈRES CANNOISES
Le film a été présenté au Festival de Cannes 2018 dans le cadre d’une sélection à la Quinzaine des réalisateurs :
• Mardi 15 mai à 8h45 – Théâtre Croisette
Rencontre avec le réalisateur à l’issue de la projection
• Mardi 15 mai à 18h – Théâtre Croisette
• Mercredi 16 mai à 16h30 – Cinéma les Arcades
• Jeudi 17 mai à 19h – Cinéma Le Raimu


  • Sélectionné au Festival de Cannes 2018, Quinzaine des réalisateurs
  • Programmé au Festival de Montélimar, De l’écrit à l’écran, du 19 au 25 septembre 2018
  • Présenté hors-compétition aux Rencontres du Cinéma Francophone en Beaujolais, du 5 au 11 novembre 2018