Cliquer pour agrandir

Arrête ou je continue

Un film de Sophie Fillières
5 mars 2014
Genre / Durée 1h42
AVEC

Mathieu Amalric, Anne Brochet, Joséphine de la Baume, Nelson Delapalme, Laurent Poitrenaux

SCÉNARIO

Sophie Fillières

PHOTO

Emmanuelle Collinot

MONTAGE

Valérie Loiseleux

MUSIQUE

Christophe

DISTRIBUTION
MATÉRIEL À TÉLÉCHARGER

Arrête ou je continue

Un film de Sophie Fillières
5 mars 2014
Genre / Durée 1h42
Pomme et Pierre. Ils sont ensemble depuis longtemps. Est-ce encore de l’amour ou sont-ils pris dans cette combine qu’est devenu leur couple, dans ce numéro qui se joue presque malgré eux ? Il la dénigre. Elle le rabaisse. Ce n’est pas tant qu’ils ne peuvent plus se supporter­ - encore que - c’est qu’ils n’en peuvent plus d’être deux, et ces deux là. « Arrête ou je continue » l’un comme l’autre pourrait le dire. Et pourtant… Ils ont encore quelques élans, ils veulent y croire encore, s’accrochent à de plates déclarations ou à une gentillesse, ils ont encore l’humour de leur amour, même éreinté. Ils ont l’habitude de longues marches en forêt. Au cours de l’une d’elle, Pomme refuse de rentrer. Non. Juste non. Elle disparaît dans les taillis. Sans fracas… LA PHRASE DU RÉALISATEUR Avec ce film je voulais parler du couple, mettre en scène la violence, plus ou moins sourde de la conjugalité, les malentendus raides et rageants, la jalousie possiblement fantasmée, comme point de faillite. La perte de confiance en l’autre mais en soi aussi, quand cette bataille pour l’énergie nécessaire devient trop dure, quand la vitalité s’étiole et qu’on ne veut, ni peut le montrer.

Mot de la réalisatrice

Avec ce film je voulais parler du couple, mettre en scène la violence, plus ou moins sourde de la conjugalité, les malentendus raides et rageants, la jalousie possiblement fantasmée, comme point de faillite. La perte de confiance en l’autre mais en soi aussi, quand cette bataille pour l’énergie nécessaire devient trop dure, quand la vitalité s’étiole et qu’on ne veut, ni peut le montrer.

Tournage en Auvergne-Rhône-Alpes

Le film s'est tourné à Lyon et dans les monts du lyonnais (Craponne, Pollionnay, la Tour de Salvagny, Saint-Pierre-La-Palud...) au printemps 2013.

  •  Festival de Berlin 2014 : Section Panorama